Si SSF m’était conté… par Marie-Lise Pilote

Photo: Laurence Labat

Photo: Laurence Labat

Suis-je une exception?

Parfois je m’arrête à penser à la chance que j’ai de ne jamais avoir été abusée ou intimidée. J’ai l’impression de faire partie d’une minorité de femmes épargnées.

Tant de violence subie par des femmes, tant d’enfants abusés, tant d’histoires d’horreur gardées sous silence… Il faut continuer à dénoncer ces injustices, il faut enseigner la non violence et le respect de tout être humain.

Parce que je rêve qu’on prenne soin des femmes et des enfants, parce que je souhaite un monde moins agressif, plus égalitaire et compréhensif, parce que je me sens concernée quand mes sœurs souffrent, je soutiens Sexologues Sans Frontières. Je dis oui à cet organisme humanitaire pour que partout, où qu’elles soient, les femmes et aussi les enfants dans le besoin puissent trouver une aide bienveillante.

Avec vous de tout cœur,

Marie-Lise Pilote
Comédienne et Humoriste